Un nouveau rapport publié dans Forbes révèle plus de détails sur cet appareil mystère, et il semble que la prochaine génération de Surface prendra un sérieux virage par rapport aux versions précédentes du produit. Le rapport, basé sur le travail d’une société d’études de marché, affirme que la Surface rabattable aura deux écrans de 9 pouces, un support LTE ou peut-être 5G, et sera lancée au cours du premier semestre 2020.

On ne sait pas encore si la surface « pliable » fait simplement référence à un dispositif à double écran pliable ou à un appareil vraiment flexible. Les rapports précédents ont indiqué que Microsoft prépare Windows 10 pour ces deux scénarios. Et les rumeurs d’une Surface pliable circulent depuis près d’un an.

Cependant, le détail le plus intéressant cité dans le rapport de Forbes n’a rien à voir avec son matériel. L’appareil prendrait en charge les applications Android.

Donc, même si c’est loin d’être confirmé pour l’instant, ce serait une décision surprenante pour Microsoft. Comme le souligne The Verge, rendre Windows 10 compatible avec les applications Android nécessiterait pas mal de travail, car Microsoft aurait probablement besoin de créer son propre App Store séparé de Google Play. Et les développeurs auraient besoin de mettre en œuvre certains travaux pour optimiser les applications existantes pour ce marché non géré par Google.

Il est particulièrement intéressant de noter que Microsoft choisirait les applications Android plutôt que sa propre plateforme universelle Windows (UWP), qui permet aux développeurs de créer des applications qui peuvent fonctionner sur plusieurs types d’appareils, y compris les téléphones, les tablettes et les ordinateurs portables. Mais Microsoft n’a pas eu beaucoup de succès pour persuader les développeurs de créer ces applications et a récemment semblé s’éloigner de la plateforme.

Avec cela à l’esprit, il est facile de voir pourquoi les applications Android peuvent commencer à ressembler à une alternative viable. Microsoft fabrique déjà des versions Android de ses propres logiciels, et Google s’efforce d’établir des normes sur la façon dont les applications devraient fonctionner sur les appareils pliables. Les applications Android pourrait aider à s’assurer qu’une Surface pliable dispose d’une bibliothèque d’applications assez conséquente.

Bien sûr, beaucoup de choses pourraient changer d’ici 2020, et il est possible que Microsoft choisisse d’aller dans une direction totalement différente après tout. Mais il semble de plus en plus probable que l’entreprise va bientôt sauter le pas vers des appareils pliables