Les start-ups Françaises sont au cœur du développement économique de notre pays. Innovantes, créatrices, performantes, ces jeunes pousses Françaises attirent et séduisent de plus en plus d’investisseurs Français et étrangers. Des sites relatant leurs actualités, comme par exemple Neoproduits (https://www.neoproduits.com) se montrent très actifs pour relayer leurs innovations, nouveaux concepts, ou bien encore les partenariats et levées de fonds que ces dernières effectuent. Mais, qui sont-elles réellement ? Cet article vous présente les start-ups ayant le plus le vent en poupe en 2019.

Le classement très pertinent de chez Linkedin

Le célèbre réseau social professionnel Linkedin a proposé un classement des 25 start-ups les plus actives et courtisées aussi bien par les investisseurs, clients, mais aussi candidats à un emploi. Autant dire que ces dernières ont des secteurs d’activités, mais aussi des produits et services très éclectiques :

  • Sézane est une start-up de la mode créée en 2013. Spécialisée dans la mode, elle est devenue incontournable dans le domaine des modèles en série limités. Elle dispose déjà d’une communauté de 1,3 million de fans sur Instagram.
  • Brut est quant à elle spécialisée dans le domaine du journalisme, des médias, et de la communication. Elle produit des contenus ciblés pour les réseaux sociaux, et compte recruter 50 jeunes journalistes dans les mois à venir.
  • Alan : c’est ici dans le domaine des assurances que Alan excelle, avec un public majoritairement ciblé sur les start-ups et les PME.
  • Payfit : Cette dernière est spécialisée dans la gestion des paie, et a levé récemment 70 millions d’euros en 2019. Elle compte s’étendre à l’international, et recruter près de 240 collaborateurs dans les années à venir.
  • Virtuo : Cette jeune pousse a ringardisé la location de voitures traditionnel, en transformant le smartphone en clé. Après avoir levée 20 millions d ‘euros, elle compte accélérer son développement à l’international.

Le top 5 des start-ups ayant le plus du succès est donc étable, et la liste complète est directement disponible sur l’étude Linkedin,

Différentes missions pour « changer le monde »

changer le monde

Contribuer à l’évolution sociale, sauver la planète, réinventer la ville, ou bien encore réduire la pauvreté, autant dire que nos start-ups Françaises ont des missions humanitaires, pour la plupart d’entre elles. Elles viennent explorer et combler des besoins de niche, jusqu’alors inexplorés, et qui pourtant ont besoin d’une réelle offre de produits ou services en face.

Ainsi, lors de leurs « pitches » (discours de présentation, souvent destinés aux investisseurs), les jeunes start-uppers souhaitent « changer le monde », à leur échelle bien sûr. Et, autant dire que les sujets donnant lieu à des idées innovantes sont nombreux : changement climatique, pauvreté, développement des maladies, ou bien encore menace de pénurie énergétique…

Le coté humanitaire de ces dernières n’est pas sans reste, puisque nombreuses sont celles qui souhaitent par exemple sortir l’Afrique de la pauvreté. Digitaliser le continent pour qu’il puisse lui aussi se développer est une priorité, et des collaborations Franco-Africaines sont courantes.

Soigner toutes les maladies, y compris celles qui sont orphelines ou neurodégénératives est une mission également d’envergure pour de nombreuses start-ups. Citons par exemple La start-up française Nanobiotix qui a  mis au point des nanoparticules permettant de multiplier par neuf l’efficacité d’une radiothérapie sans augmenter les doses de rayons X utilisés.

N’oublions pas celles, qui a base de réalité virtuelle, permettent aux chirurgiens d’intervenir à distance pour les cas les plus graves, ou, pour ceux qui débutent de pouvoir simuler différentes interventions très proches de la réalité.

Les start-ups Françaises séduisent donc avant de par leur innovation, mais aussi de par leur humanité.