Voilà depuis maintenant une dizaine d’années que la télévision ultra HD ou 4K a débarqué dans beaucoup de foyers. Ce nouveau modèle de télé a principalement misé sur la qualité d’images, qui a été nettement améliorée pour être plus proche de la réalité. Vous souhaitez adopter cette TV chez vous ? Voici un guide des principaux critères à prendre en compte pour vous aider à bien choisir votre modèle 4K.

Choisissez votre 4k en fonction de la taille qui vous convient

La taille fait partie des premiers critères de choix d’une télévision. En effet, c’est sur elle que va jouer son attrait pour une importante diagonale autant que le budget ainsi que les différentes possibilités que la configuration de la pièce où elle va être installée. Comme il s’agit d’un téléviseur ultra HD, il faut rappeler que plus l’écran est grand, plus l’intérêt et l’apport de la haute définition seront visibles.

Chacun peut avoir sa propre perception de la taille d’un écran pour déterminer comment choisir sa TV 4K, des essais techniques ont montré qu’avec environ 3,5 m de recul par rapport à un téléviseur d’environ 55 pouces, la différence est visible sans être choquante sur un contenu en définition normale. Cela tend ensuite à s’amenuiser en passant sur un contenu orienté vers l’ultra HD. En plus d’avoir un maximum de confort, pour de nombreux utilisateurs, l’achat d’une télévision ultra HD serait aujourd’hui un choix d’avenir.

Il faut aussi préciser qu’il n’y a pas vraiment d’intérêt à acheter une télé 4k avec un écran de petite taille, de l’ordre d’une quarantaine de pouces. Considérée comme étant un modèle low-cost, elle intègre très peu de technologies avancées. Les images diffusées ont plutôt une qualité décevante.

Le traitement de l’image d’une télé 4K

Il y a différentes raisons pour lesquelles les consommateurs achètent et regarder un téléviseur. Non seulement pour regarder la TNT, mais aussi pour jouer ou lancer des films en Blu-ray. C’est pourquoi il est important de bien cerner les options proposées par les fabricants sur chaque modèle pour ce qui est du traitement de l’image, mais aussi des fonctionnalités qui visent à optimiser le rendu dans chacun de ces projets.

Par exemple, divers tests ont indiqué que Sony et Panasonic sont les géants de la compensation de mouvements. Cependant, en mode jeu, la majorité de ces traitements seront désactivés, de manière automatique dans le but d’accorder la priorité à la réactivité. Il faut avouer que certaines technologies ne générant pas d’input lag peuvent quand même être intéressantes. C’est d’ailleurs le cas du balayage du rétroéclairage. Le principe de celui-ci est l’insertion d’un balayage noir de l’image pour créer un effet visant à optimiser la netteté que l’oeil perçoit. Un balayage d’environ 100 à 120 Hz est indispensable afin d’avoir un système performant. En parallèle, il y a aussi le BFI qui a pour rôle d’optimiser la netteté de l’image.

A titre informatif, le flou de mouvement était essentiellement causé par la faible réactivité des dalles au tout début de la génération LCD. Aujourd’hui, ce phénomène est généré par la façon dont les postes de télévision affichent les images.

Il vous est alors fortement recommandé de bien vous renseigner sur ces sujets techniques au moment d’acheter votre télévision 4K.