5 façons pour les utilisateurs de Mac d’éviter les problèmes de confidentialité à l’ère du big data

Le big data est devenu l’un des termes les plus hype du monde de la technologie ces derniers temps. Qu’il soit justifié ou non, il est définitivement une arme à double tranchant. Il fournit aux pirates les informations personnelles de millions de personnes  et contribue à la lutte contre les logiciels malveillants ; il peut littéralement sauver la vie des gens lorsqu’il est utilisé dans le domaine des soins de santé et de la prévention de la criminalité et présente en même temps un potentiel destructeur. 

Cependant, vous pouvez toujours prendre des mesures pour protéger votre vie privée en ligne sans abandonner Internet ou devenir un pirate insaisissable.

 

1. Désactiver les suggestions dans la recherche Spotlight

Spotlight peut transférer vos informations privées à Apple. Si vous n’aimez pas que l’entreprise en dispose à sa guise, vous pouvez désactiver les suggestions de Spotlight. Allez dans les Préférences système, cliquez sur Spotlight et désélectionnez les suggestions Spotlight.

2. Vérifiez vos paramètres de sécurité et de confidentialité

Certaines applications que vous avez installées sur votre ordinateur signalent votre emplacement physique. Vous pouvez les trouver dans les Préférences Système en cliquant sur l’onglet Confidentialité et en choisissant Services de localisation. Vous pouvez ensuite désactiver cette fonctionnalité soit complètement, soit pour des apps individuelles.

En outre, vous pouvez contrôler quelles apps peuvent accéder aux données stockées dans les apps de base de macOS comme Contacts, Calendrier et Rappels. Ajoutez les détails de vos comptes Facebook, Twitter, LinkedIn ou autres dans le volet des préférences système Comptes Internet, et vous pourrez contrôler quelles apps y ont accès.

3. Rendez votre navigateur plus sûr

Au cas où vous ne voudriez pas remplacer Safari par un autre navigateur, vous pouvez l’empêcher de partager vos requêtes de recherche avec Apple. Allez dans Safari, puis cliquez sur Préférences  ; Recherche, et désactivez « Inclure les suggestions Spotlight ».

Vous le savez probablement, il existe un mode dit privé dans Safari. Il s’avère que de nombreuses personnes surestiment ses possibilités en termes de respect de leur vie privée. Selon DuckDuckGo, 67 % des personnes qui utilisent la navigation privée pensent qu’elle les protège en ligne, alors qu’elle ne fait rien pour empêcher les sites web d’enregistrer votre adresse IP et les informations que vous saisissez. Seulement, elle n’enregistre pas votre historique de navigation et vos recherches locales sur votre ordinateur.

 

4. Installez des extensions anti-tracking et anti-cookie

Ces extensions de navigateur sont devenues assez populaires récemment, et au minimum, vous avez entendu parler de Disconnect, Adblock Plus, ou Ghostery, les plus populaires. Elles jouent avec les règles des trackers invisibles des sites web en vous rendant invisible pour ces derniers.

Il existe pas mal d’extensions anti-tracking et anti-cookie disponibles pour différents navigateurs, vous pouvez donc choisir celle qui vous convient le mieux. Si vous ne voulez pas beaucoup fouiller dans les options, pensez à Privacy Badger. Ses créateurs affirment qu’il analyse et bloque automatiquement tout tracker ou publicité qui viole le principe du consentement de l’utilisateur. De plus, il fait son travail sans nécessiter aucun réglage, connaissance ou configuration de la part d’un utilisateur.

5. Utilisez un logiciel VPN

Il y a plusieurs raisons pour vous d’utiliser un logiciel VPN. Une technologie de réseau privé virtuel cryptera toutes les données de votre Mac, afin que vous puissiez laisser moins d’empreintes numériques en ligne. Elle masquera votre adresse IP, afin que les sites Web ne puissent pas voir votre emplacement. Voici une liste des meilleurs VPN pour votre Mac.

 

 

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn