Avez-vous déjà réfléchi au câblage de vos haut-parleurs ?

 

Lorsque nous installons le réseau électrique de notre maison, les interrupteurs, les lumières et les prises de courant sont les principales choses auxquelles nous pensons. Cependant, une installation électrique domestique moderne comprend également d’autres réseaux, comme ceux du réseau local, de la télévision et de la téléphonie. Le câblage des haut-parleurs est souvent négligé, avec toutes les conséquences que cela implique. Jetons un coup d’œil à quelques points à prendre en compte.

 

Oubliés

Si le câblage des enceintes n’a pas déjà été prévu, cela nous pose un problème lors de l’emménagement dans notre maison. Comme nous voulons pouvoir écouter de la musique et la radio, il faudra installer des haut-parleurs avec pour conséquence de faire passer les fils sur le sol le long du mur. Cela n’est évidemment pas très joli dans une maison neuve ou rénovée. Si nous plaçons les haut-parleurs sur le mur opposé à l’emplacement de l’amplificateur, nous cachons parfois les fils sous la moquette. La moquette est alors visiblement et tangiblement inégale par endroits, ce qui augmente le risque de trébucher ou de tomber.

 

Enceintes actives et passives

Dans la plupart des cas, ce sont des enceintes passives qui sont utilisées dans les maisons. Elles sont reliées aux sorties haut-parleurs d’un amplificateur au moyen d’un fil flexible à deux fils (deux conducteurs isolés) et ont généralement une impédance de 4 ou 8 ohms. L’amplificateur séparé envoie les signaux audio électriques par le fil aux haut-parleurs.

Dans certains cas, on utilise des enceintes actives, qui sont équipées d’un amplificateur intégré. Les enceintes actives doivent être connectées à une source d’alimentation, qui est généralement une prise de courant située à proximité de l’enceinte. Elles sont parfois équipées de Bluetooth ou d’une station d’accueil afin de pouvoir être pilotées directement par un appareil tel qu’un smartphone. Dans d’autres cas, une prise Line-In est prévue pour brancher un lecteur de CD ou un tuner.

 

Les différents modèles

Outre les enceintes sur pied qui peuvent être posées sur le sol, sur un meuble, sur leur propre support ou fixées au mur, il existe également de nombreux types d’enceintes encastrables. Ces dernières peuvent être installées soit dans le mur (y compris les murs creux), soit dans le plafond. Le principal avantage des modèles encastrables est le gain de place : ils ne vous gênent jamais et le câblage est toujours invisible. Les enceintes d’extérieur sont également disponibles pour une utilisation sur une terrasse ou dans le jardin. Ici, vous devrez veiller à ne pas déranger vos voisins avec votre musique préférée.

Les haut-parleurs existent dans toutes sortes de styles, de formes, de tailles et de finitions. 

 

Positionnement

Les sons à haute fréquence sont les seuls à être perceptibles de manière directionnelle par l’oreille humaine. C’est pourquoi le placement précis d’un caisson de basse pour les basses fréquences est moins important. Les autres enceintes doivent être orientées dans la direction de l’endroit où l’on a l’intention d’écouter la musique. L’avantage des enceintes murales montées en surface est qu’elles peuvent généralement être inclinées dans la direction de notre lieu d’écoute grâce à une base de montage. Avec les enceintes murales encastrées, nous devons également tenir compte du mobilier lors de l’aménagement de l’espace. Par exemple, placer un meuble haut en face d’une enceinte n’est pas une très bonne idée.

Les enceintes de plafond permettent d’éviter ce problème. Ces enceintes dirigent le son vers le bas, ce qui réduit néanmoins la zone de couverture pour un son de haute qualité. Les enceintes encastrées et les modèles sur pied couvrent une plus grande surface.

 

Câblage et connexions

Chaque enceinte passive est reliée à sa sortie sur l’amplificateur au moyen de deux fils de cuivre. Une borne rouge et une borne noire sont standard pour chaque sortie à l’arrière de l’amplificateur. Vous trouverez aussi ces mêmes couleurs sur les connecteurs des enceintes. Il existe sur le marché des fils spéciaux pour haut-parleurs qui permettent de connecter correctement le noir au noir et le rouge au rouge. Ces fils souples possèdent deux conducteurs isolés distincts, l’un noir et l’autre rouge.

Le calibre du fil, et plus précisément du conducteur, est également important. On utilise souvent des fils beaucoup trop fins, ce qui entraîne une perte de signal et une mauvaise fidélité du son. La recommandation standard est d’utiliser des fils d’une surface conductrice de 2,5 mm² (pour une longueur maximale de 50 m).

Les connecteurs avec des contacts en or ne sont utilisés que dans certains systèmes audio haut de gamme afin de maximiser le transfert du signal. Cependant, les fabricants ne s’accordent pas sur le fait que cela donne effectivement une différence audible pour l’auditeur. Pour les applications domestiques standard et pour la majorité des personnes qui n’ont pas une ouïe ultra-sensible, les contacts standard et bien moins coûteux devraient suffire.

 

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn