Comment choisir son télescope?

 

Le domaine de l’astronomie vous intéresse ? Vous voulez admirer les étoiles et la lune de vos propres yeux ? Achetez un télescope. Il s’agit d’un instrument vous permettant de voir des objets très éloignés grâce à son effet réfléchissant. De quoi s’agit-il exactement ? Comment trouver le modèle qui vous convient ? Lisez cet article pour en savoir plus sur le sujet.

 

Qu’est-ce qu’un télescope ?

 

Avant d’acheter une télescope pour Noël, il faut d’abord comprendre ce que c’est. Il s’agit est un dispositif qui vous donne l’opportunité de contempler des objets lointains comme :

  • les astres ;
  • les comètes ;
  • les nébuleuses ;
  • les objets célestes, etc.

Cet accessoire est facile à utiliser. Il est doté d’un objectif prenant la forme de lentilles ou de miroirs (cela varie en fonction du système optique). Ce dernier collecte la lumière pour ensuite renvoyer une image parfaite de l’élément.

 

À quoi sert un télescope ?

 

Voici les principales utilisations d’un télescope :

 

Contempler les corps célestes

Comme énoncé plus haut, un télescope sert avant tout à regarder les corps célestes dans l’univers depuis la terre. Tout le monde peut l’utiliser, que vous soyez professionnel ou amateur.

 

Collecte de données précises

Vous pouvez également utiliser cet instrument pour collecter des données de manière précise.

 

Quels sont les différents types de télescopes ?

 

Il existe plusieurs types de télescopes disponibles sur le marché, à savoir :

 

Le télescope de Newton

C’est le modèle le plus adapté aux débutants dans le domaine de l’astronomie. Le télescope de Newton est doté de deux miroirs :

  • le miroir primaire : il a pour rôle de collecter la lumière ;
  • le miroir secondaire : il redirige la lumière vers vous pour que vous puissiez bien voir l’objet qui se trouve loin de vous.

Il vous permet de regarder les planètes, la lune et les galaxies. Concernant le prix, le télescope de Newton est plus abordable par rapport aux autres modèles.

 

Le télescope de Cassegrain

Le télescope de Cassegrain arbore un miroir primaire percé sur le centre, un miroir hyperbolique divergent et un miroir parabolique convergent.

 

Le télescope catadioptrique

Le télescope catadioptrique est le juste-milieu entre la lunette astronomique et le télescope réflecteur. Ce modèle est composé de lentilles et de miroirs. Les télescopes catadioptriques les plus connus sont :

  • le Schmidt-Cassegrain : pour observer les planètes et la nature ;
  • le Maksutov-Cassegrain : c’est le dérivé du télescope Schmidt-Cassegrain. Toutefois, il dispose d’un rapport focal plus important, de ce fait, il a une bonne qualité optique ;
  • le Ritchey-Cassegrain : c’est un télescope haut de gamme. Il parvient à corriger toute aberration chromatique (comme l’augmentation du contraste de 17 %).

 

Comment bien choisir son télescope ?

 

Voici les éléments à prendre en compte lorsque vous choisissez un télescope :

 

Le diamètre du tube

Pour mieux voir des objets lointains, le télescope doit pouvoir récolter le maximum de lumière. Cette capacité se détermine par l’ouverture du système optique (lentille ou miroir). Voici quelques conseils :

  • 60 mm : un télescope avec une lentille ou un miroir avec un diamètre de 60 mm vous permet de regarder les caractères de la lune, les anneaux de Saturne, les taches solaires, les bandes nuageuses de Jupiter, etc. ;
  • Entre 70 et 150 mm : il révèle plus de détail sur les planètes, le sol lunaire et les amas d’étoiles ;
  • 200 mm : le télescope avec un miroir de ce diamètre vous permet d’observer les faibles amas stellaires.

 

La longueur focale du télescope

Qu’est-ce que la longueur focale ? Il s’agit de la distance parcourue par la lumière (entre emplacement de l’astre lumineux et le centre de la lentille.)

 

La monture

Les deux principaux types de montures sont :

  • l’azimutale : cette monture offre un mouvement horizontal et vertical du tube. Il convient de noter que l’azimutale n’est pas adaptée aux personnes voulant faire de l’astrophotographie ;
  • l’équatoriale : il vous permet de suivre le mouvement de la rotation terrestre.
Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn