Cybersécurité : tout ce que vous devez savoir sur les ransomwares

 

La technologie fait désormais partie de notre quotidien, au même titre que l’électricité ou le gaz. On ne peut quasiment plus s’en passer et notre vie est une vie connectée : banque en ligne, télétravail, réseaux sociaux… Néanmoins, chaque chose possède ses inconvénients : la complexité technique de la technologie n’est pas à la portée de tous. Certains individus de mauvaise foi qui possèdent des compétences poussées en informatique et en cybernétique usent de leur savoir-faire pour commettre des actes répréhensibles. Une des nombreuses atteintes à la cybersécurité est le ransomware.

Qu’est-ce qu’un ransomware ?

 

Présentation 

On le désigne également sous l’appellation  de « rançongiciel ». Il s’agit d’un logiciel malveillant qui va « kidnapper » les données sensibles d’une entreprise par exemple. Ces données seront inaccessibles sur tous les réseaux informatiques de l’entreprise tant que celle-ci ne paiera pas une « rançon ». Une rançon payée en cryptomonnaie est plus difficilement traçable et le pirate s’en sort souvent à bon compte, car les mesures de protection sont faibles.

 

Fonctionnement

S’attaquant à de grandes entreprises, à des établissements scolaires et parfois même des gouvernements, un ransomware est rendu possible par le biais d’une technique appelée phishing ou hameçonnage qui se déroule ainsi :

  • le hacker ou cyberpirate envoie un mail qui l’incite à ouvrir la pièce jointe ou à télécharger un fichier qui y est accolé ;
  • une fois le fichier téléchargé, le ransomware vectoriel qui y est dissimulé est installé sur l’ordinateur  ou le support informatique et prend le contrôle de celui-ci ;
  • le réseau est alors verrouillé par la cyberattaque, seul le pirate peut accéder aux données.

 

La solution contre les ransomwares 

 

La prévention contre les ransomwares

Au sein de réseau informatique d’une entreprise, penser à une prévention antiransomware est primordial pour la sécurité des données. En effet, les cybercriminels visent aussi bien les particuliers que les entreprises et s’attaquent aux données personnelles et privées. La prudence est alors de rigueur : 

  • assurez-vous des logiciels que vous utilisez en entreprise ;
  • repérez les failles de sécurité dans votre système informatique pour se prémunir du piratage et autres types de cyberattaques ;
  • formez vos employés sur le phishing afin qu’ils apprennent à repérer les risques liés aux mails ;
  • engagez des experts en sécurité informatique pour la protection des données et de vos réseaux internes ;
  • installez un système antivirus et un pare-feu ;
  • faites faire une simulation de ransomware pour acquérir les bons gestes pour les pièces-jointes et pour que les collaborateurs comprennent et assimilent les mécanismes d’une cyberattaque par ransomware.

 

Comment repérer une ransomware ? 

Il faut identifier le type de ransomware qui s’attaque à vos données pour trouver les solutions adéquates :

  • le ransomware chiffreur va repérer puis crypter les données importantes afin de les rendre indéchiffrables, certaines zones seront encore accessibles aux utilisateurs, car le malware ne s’attaque qu’aux contenus sensibles et de valeur ;
  • le ransomware bloqueur verrouille en totalité l’ordinateur ou l’appareil mobile sur lequel il s’est installé. Même le clavier et la souris peuvent devenir inutilisables.  Il est plus facile à identifier que le maliciel chiffreur, car en général, les données ne sont pas infectées.

Les solutions

Si vous parvenez à repérer les signes d’une attaque avant l’arrivée d’une rançon, vous pouvez procéder en urgence à la sauvegarde de vos données sur un autre support de stockage. Sinon, vous devrez soit payer la rançon aux pirates en espérant que vos données seront débloquées, soit tenter de repérer l’application malveillante et la supprimer ou utiliser un outil de déchiffrement et de décryptage, soit réinitialiser l’ordinateur et rétablir les paramètres d’usine.  Il faut également se déconnecter d’Internet sur tous les terminaux afin d’éviter au cheval de Troie (virus) de se propager. 

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn