TENDANCE
Sommaire

 

Actuellement, si vous souhaitez devenir pilote de drone, vous devez suivre une formation adaptée. En effet, pour exercer cette profession, l’autoformation n’est plus permise. Vous devez vous soumettre à certaines conditions et répondre à des obligations strictes. Une fois la formation réussie, un brevet vous sera attribué pour pouvoir pratiquer sur le terrain. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la formation drone professionnelle avant de vous lancer.

 

Formation drone professionnelle : pourquoi devenir pilote ?

 

Le métier de télépilote est actuellement en plein essor. En suivant une formation drone professionnelle, vous pourrez très bien travailler dans de nombreux secteurs comme le tourisme, la surveillance, la mécatronique, le BTP et même l’immobilier. Par exemple, vous pourrez surveiller et inspecter des bâtiments, prendre des photos et des vidéos pour des évènements spéciaux, prévenir les feux dans la forêt, réaliser des modélisations 3D, etc. Cette activité commence le plus souvent par la passion pour le vol, mais aussi pour le modélisme et l’envie d’observer la terre de haut. Si vous voulez vous y lancer, il est nécessaire de passer par une formation drone professionnelle. Pour un apprentissage polyvalent, n’hésitez pas à opter pour un centre de formation comme Drone Up Academy.

 

Quelle formation pour devenir pilote de drone ?

 

Pour pouvoir piloter un drone et en faire votre métier, vous devez suivre une formation drone professionnelle. Celle-ci est composée de deux parties, à savoir :

 

La partie théorique

C’est la partie la plus longue de la formation. Elle peut être enseignée en salle ou en ligne. Dans tous les cas, elle exige beaucoup de travail personnel et quotidien pour apprendre les compétences nécessaires. Comptez en moyenne deux heures de formations par jour pendant environ un ou deux mois pour pouvoir passer le brevet. Cet examen composé de 60 questions se déroulera dans une salle de la Direction Générale de l’Aviation Civile ou DGAC. Ainsi, pour obtenir son brevet, il faut au moins répondre 45 questions de manière correcte.

 

La partie pratique

Cette partie se déroulera au sein de l’organisme ou du centre de formation que vous avez choisi. Vous aurez alors des cours sur le terrain, en salle et sur simulateur pour piloter un drone dans des conditions réelles. Il convient de noter que la durée du cours varie entre une et trois semaines en fonction de votre spécialisation. Après cela, vous obtiendrez une attestation de suivi de formation de la part de votre organisme de formation. Celle-ci vous permettra alors d’exercer votre métier selon la réglementation en vigueur.

 

Comment choisir son centre de formation ?

 

Vous devez savoir qu’aucun centre de formation drone professionnelle n’est agréé. Cependant, même si elle ne délivre pas d’agrément, la DGAC reconnaît l’activité de la formation. Par conséquent, il est recommandé de vous tourner vers un organisme qui a déclaré son activité auprès de celle-ci. 

D’autre part, pour bien choisir votre centre, vous devez :

  • opter pour un organisme près de chez vous ;
  •  vous assurer de l’expérience de l’instructeur ;
  • demander la manière dont les cours sont dispensés ;
  • chercher des avis et des informations sur le web, etc.

 

Quel âge pour obtenir son brevet ?

 

Certaines modifications ont été apportées au brevet technique depuis le 1er juillet 2018. Ainsi, pour pouvoir entamer une formation, vous devez avoir 16 ans minimum. Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous devez fournir une copie du certificat individuel de participation ou de l’attestation de recensement. Ceux qui sont mineurs auront également besoin d’une lettre signée du tuteur ou des parents l’autorisant à passer l’examen.

 

Combien coûte une formation drone professionnelle ?

 

Le prix d’une formation drone professionnelle varie en fonction du domaine et de la spécialisation que vous avez choisis. Comptez en moyenne entre 600 et 3 000 euros

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn