Favoriser la sécurité de votre entreprise grâce au contrôle d’accès électronique

accès electronique

Les systèmes de contrôle d’accès deviennent de plus en plus indispensables au sein des entreprises, dont les locaux ou les bâtiments sont classés comme étant sensibles. Pour ce faire, la sécurité doit être renforcée. Découvrez dans cet article les différentes solutions destinées à contrôler l’accès de vos locaux.

Qu’est-ce qu’un contrôle d’accès ?

Le contrôle d’accès est une discipline destinée à soumettre l’accès d’une entreprise sous autorisation particulière dans le but de protéger les personnes, mais également tous les biens se trouvant dans l’enceinte. Il est réservé au personnel de l’entreprise, aux visiteurs, ainsi qu’aux différents collaborateurs. Cette technologie se place spécialement dans des lieux sensibles. Pour vérifier l’identité de l’utilisateur du contrôle, trois méthodes s’offrent à l’entreprise :

  • l’utilisation d’un mot de passe
  • l’utilisation d’une puce
  • le partage d’un badge ou de la biométrie

code d'accès

Le fonctionnement du contrôle d’accès

Étant un système de sécurité important, le controle d’accès passe par l’identification de l’utilisateur qui demande la permission d’accéder aux locaux. Pour cela, cette dernière doit être fiable et ne laisser aucune place à l’erreur. Ainsi, chaque usager correspond à un identifiant unique permettant d’accéder aux locaux spécifiques. Il existe différents types de contrôle d’identité.

Identification par clavier

Il s’agit de faire correspondre l’usager à un code. Chaque code mène vers une base de données du système. C’est un système très fiable. Cependant, il est réservé à un nombre d’utilisateurs limité, étant donné qu’il est difficile de retenir des codes comportant un nombre moyen de 6 caractères. De plus, il est recommandé de changer régulièrement les codes d’accès pour votre sécurité.

Identification par lecture de badge

Ce dispositif permet de lire les badges de manière à décrypter les informations avant de les transmettre à une unité de traitement de données. Les types de badges d’accès sont :

  • le badge à contact : il fonctionne à travers un lecteur de badge se trouvant à l’extérieur d’une zone sécurisée. Les badges électroniques, à savoir les cartes à puce comprenant un microprocesseur, sont capables de stocker des informations. Cela apporte plus de sécurité.
  • le badge sans contact : il doit passer à travers un rayon déterminé dans une antenne. Ce sont les badges à proximité passifs et les badges à proximité actifs. Ils sont dotés d’une pile au lithium qui émet un message codé, jusqu’à une distance de 50 mètres.

Identification par badge et par clavier

Il est possible de combiner les deux technologies pour favoriser la sécurité dans les locaux professionnels. Ce système permet de prouver que l’usager du badge est effectivement son détenteur. Cette alternative diminue les risques frauduleux commis à cause des badges volés ou des codes transmis à d’autres individus.

Identification biométrique

C’est la méthode de contrôle la plus moderne et la plus pratique. Un seul caractère physique permet d’identifier une personne. L’usager présente au détecteur la caractéristique physique requise. Grâce à une mesure biométrique, les informations sont comparées à celles se trouvant dans la base de données. Les techniques d’identification biométriques sont :

  • l’analyse comportementale : ce sont la signature et la frappe de clavier ;
  • l’analyse morphologique : elle fonctionne à travers une empreinte digitale, la forme de la main, le visage, les yeux ;
  • l’analyse de l’ADN.

Ainsi, le système de contrôle biométrique est de plus en plus utilisé, car il permet de mesurer les éléments spécifiques selon chaque individu. Au sein d’une entreprise, il permet de contrôler tous les accès aux locaux et d’identifier un salarié. Grâce à un logiciel de gestion, l’entreprise peut enregistrer les données du personnel. La biométrie est connue pour fournir une sécurité optimale Bref, elle limite certains soucis pouvant se produire dans le cadre de la protection de l’organisation.

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn