TENDANCE
Sommaire

 

Je suis tombé sur un chiffre assez choquant l’autre jour en lisant sur l’introduction en bourse de Facebook. Il semblerait que les ventes de publicités Facebook aient généré 3 milliards d’euros de revenus.

Mais voici un chiffre qui fait encore plus réfléchir : les publicités télévisées traditionnelles ont généré 68 milliards d’euros de revenus l’année dernière. Vous savez ce que vous pourriez acheter avec ces 65 milliards d’euros supplémentaires ?

Mais voici la vraie question : combien de publicités télévisées ont entièrement raté la cible ? Combien de coups pour leurs 68 milliards d’euros les annonceurs de télévision ont-ils vraiment obtenu ? Pensez-y, à quand remonte la dernière fois où vous avez vu une publicité télévisée, puis êtes immédiatement allé acheter ce produit ?

 

Mise au point.

Comme nous l’avons déjà évoqué, la beauté des publicités payantes par clic sur Facebook réside dans la possibilité de cibler votre public. Si vous ne vous souciez pas de ce que les grands-mères pensent de votre magasin de vélos, vous n’avez pas besoin de leur montrer votre annonce. Mais si vous voulez vraiment faire bouger les rayons et que vous payez le prix fort pour faire de la publicité sur les grands réseaux, tout le monde va voir votre publicité, qu’il s’en soucie ou non. Nous ne parlerons même pas des enregistreurs numériques. L’avance rapide ressemble à un petit miracle chaque fois qu’un idiot en costume criard se met à me crier dessus à propos d’une vente de voiture dont je me fiche.

 

Plus de succès que de ratés

Maintenant, si vous regardez l’image de ma récente expérience publicitaire sur Facebook, vous verrez une deuxième annonce pour le référencement et une troisième pour l’étayage. L’image de la publicité pour le référencement me donne envie d’aller acheter un beignet, mais c’est à peu près tout. Je n’ai aucun intérêt à rejoindre une « plus grande communauté de référencement » anonyme, mais Facebook sait au moins que je m’intéresse activement au référencement. L’étayage, maintenant, c’est un lavage. On ne peut pas gagner à tous les coups.

Mais combien de publicités télévisées avez-vous fait une avance rapide cette semaine ? Et ce mois-ci ? Combien de centaines de milliers d’euros de publicité ont été jetés sur votre chemin pendant que vous attendiez impatiemment que l’annonce du bébé de Tom se charge sur votre téléphone ? La réponse est incalculable, bien sûr, mais le fait est que c’est un gâchis, au sens propre comme au figuré. Les messages sont si nombreux et englobants qu’il est facile de faire la sourde oreille, tandis que les publicités hyper ciblées de Facebook offrent une alternative précise et efficace.

 

Alors que Facebook rogne les énormes sommes consacrées à la publicité, que préféreriez-vous voir ? Une publicité destinée à la plus grande audience possible, ou une publicité ciblée sur vous ?

 

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn