Les quadricycles dans leur ensemble

Les quadricycles sont des véhicules dotés d’une carrosserie et d’un moteur. Des véhicules qui sont soumis à une réglementation similaire à celle des cyclomoteurs, ce qui est d’autant plus notable lorsque l’on s’intéresse au permis de conduire. Les quadricycles sont également surnommés voiturette, microvoiture ou encore voiture sans permis. Ces véhicules se sont peu à peu démocratisés et apparaissent un peu partout sous différentes formes et modèles.

 

Les quadricycles

 

Les Quadricycles sont petits, bien moins coûteux qu’un véhicule dit traditionnel, en plus d’être de plus en plus régulièrement électrique. Ils apparaissent comme une nouvelle façon de concevoir l’automobile. En effet, un quadricycle n’a pas vocation à faire de longs trajets. De plus, rares sont ceux qui vont prendre la peine d’investir afin d’en acheter un. Le quadricycle à moteur avec carrosserie va au contraire remplir un rôle de location et d’accès libre dans les centres urbains, permettant à terme de réduire la densité de circulation ainsi que la pollution engendrée par les automobilistes. Cependant, un tel véhicule a évidemment des qualités comme des défauts. Deux éléments sur lesquels nous allons nous pencher ci-dessous.

 

Les avantages du quadricycle

 

La taille, le poids et la mobilité

S’il y a bien une chose sur laquelle on peut s’accorder au sujet d’un quadricycle, c’est sa petite taille. En effet, un tel véhicule ne fait pas plus de trois mètres en longueur et pèse au maximum 350 kg. Il est d’ailleurs si petit qu’il ne peut contenir le plus souvent que deux personnes, à savoir le conducteur et un passager. Le quadricycle carrossé est donc très facile à manipuler lors de sortie et peut aisément se faufiler n’importe où. De plus, une telle taille permet aux voitures sans permis d’aisément trouver une place. Il est même possible de garer trois voitures sans permis sur une seule place de parking. Il est tout de même important de noter que leur petite taille ne les prive pas d’un coffre spacieux, puisqu’elles sont dépourvues de banquette arrière. Ainsi, les voitures sans permis sont excellentes pour les déplacements au sein d’espaces urbains, mais elles sont aussi très intéressantes pour découvrir le monde de la conduite. Elles sont en effet accessibles dès l’âge de 16 ans, ce qui permet aux futurs conducteurs de voitures plus classiques d’obtenir une première expérience de la conduite. De plus, un tel véhicule est autrement plus sécurisé qu’un scooter grâce à sa carrosserie. Cela peut donc être autant rassurant pour vous en tant que parent que pour son jeune conducteur, sans compter la présence de certains éléments de conforts comme la direction assistée. Cependant, s’il y a bien un élément surprenant concernant les voitures sans permis, c’est bien leur autonomie. Elles sont capables de parcourir plusieurs centaines de kilomètres avec un réservoir plein, tout en émettant beaucoup moins de gaz à effet de serre, lorsqu’elles ne sont pas déjà électriques. Cette autonomie peut s’expliquer par sa taille. Effectivement, les 350 kilos d’un tel véhicule ont pour avantage d’exiger bien moins de puissance, et de ce fait de limiter la consommation des voitures sans permis. Cela signifie également que de telles voitures polluent bien moins qu’un véhicule dit standard.

 

Une assurance et un entretien moins coûteux 

Le poids et la taille d’une voiture sans permis s’accompagnent aussi d’un équipement électronique plus restreint, ce qui signifie que ses potentielles pannes sont bien moins complexes à résoudre que pour les véhicules standard, en plus d’être bien plus facile à identifier. En effet, leurs pièces de rechange ont tendance à être bien moins coûteuses. Toujours au sujet des coûts, l’assurance d’une voiture sans permis est bien moins élevée que celle d’une voiturette classique, bien qu’elle puisse toujours varier selon le conducteur qui y souscrit. Sans compte que pour pouvoir conduire ce type de véhicule, une simple assurance auto couvrant la responsabilité civile est amplement suffisante. Néanmoins, si les assurances sont moins chères concernant un tel véhicule, il peut être bien plus intéressant d’en sélectionner une plus performante. Une voiture sans permis a donc de nombreux avantages, mais ces derniers ne sont pas sans quelques désavantages quelque peu dérangeants.

 

Les désavantages des quadricycles

 

Une voiture sans permis est petite, très compacte et bien qu’elle soit carrossée, est donc plus résistante qu’un scooter lambda, elle ne reste pas moins vulnérable. Son poids léger et son gabarit font que les différents chocs et impacts laisseront des marques profondes sur sa tôle. Cette résistance inférieure à une voiture traditionnelle n’est pas aidée par le fait qu’elles sont petites et donc peu visibles. L’un des rares moyens pour pallier ce défaut reste d’opter pour une couleur très voyante, afin d’être bien plus visible. En plus de cette vulnérabilité due en partie à sa petite taille, les voitures sans permis ne peuvent transporter plus de deux personnes. Bien sûr, cette restriction s’applique aussi à certaines voitures traditionnelles, mais cela reste un défaut à part entière. Enfin, leur prix est parfois loin d’être abordable. En effet, une voiture sans permis coûte, au minimum, aux alentours de 10 000 €. Ce qui constitue un budget pour le moins conséquent pour un tel véhicule. Bien entendu, il reste possible de louer un tel véhicule pour une période déterminée, si cela est bien plus dans votre intérêt, tant sur le plan personnel que financier. Ainsi, une voiture sans permis dispose de nombreux avantages, tant sur l’aspect de la mobilité dans un cadre urbain qu’au sujet de son assurance. De plus, un tel véhicule peut représenter une première expérience intéressante pour n’importe quel jeune conducteur. Néanmoins, ces avantages s’accompagnent aussi d’inconvénients. Un tel véhicule reste fragile, facilement endommagé en cas d’impact. De plus, si ses pannes ne sont pas difficiles à résoudre et que ses réparations restent peu coûteuses, son prix initial d’achat est quant à lui quelque peu élevé. Heureusement, l’assurance pour une telle voiture demeure basse, même lorsque cette dernière couvre de nombreux aspects comme le vol, la perte ou le bris de glas. De ce fait, il est préférable d’opter pour une voiture sans permis que lorsqu’elle remplit des besoins bien précis et déterminé à l’avance.

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn