Les wearables et les services d’Apple ont compensé les faibles ventes d’iPhone

Le dernier rapport sur les résultats d’Apple est sorti et comme beaucoup s’y attendaient, il est tout à fait dans la tendance des chiffres que nous avons vu sortir cette année. La société a réussi à augmenter un peu son chiffre d’affaires global, récoltant un total de 53,8 milliards d’euros contre 53,3 milliards d’euros l’année dernière à la même époque. Ce n’est pas une croissance énorme, mais c’est suffisant pour établir un record de revenus pour le troisième trimestre, selon le PDG Tim Cook. Malheureusement, les ventes d’iPhone d’Apple ont montré peu de signes de reprise. La société a vu un peu moins de 26 milliards d’euros de ventes d’iPhone ce trimestre, poursuivant une série de baisses d’une année sur l’autre.

 

Apple élargit ses horizons

Alors que la demande mondiale pour les smartphones haut de gamme continue de paraître sombre, le meilleur choix d’Apple pour une croissance financière continue est d’élargir ses horizons au-delà du matériel. La réponse, Apple l’espère, viendra sous la forme de certains nouveaux services potentiellement lucratifs. Alors qu’Apple News+ se contente de reconditionner et de revendre du contenu existant, la société se prépare à proposer une série de jeux et d’émissions en streaming exclusifs dans le courant de l’année. Et puis il y a l’Apple Card, qui, bien qu’elle soit quelque peu insuffisante par rapport à certaines des autres options de récompense, pourrait devenir un symbole de statut social, comme l’ont été les AirPods de la société. (Le fait qu’elle pourrait rapporter à Apple un milliard d’euros frais par an sans beaucoup de travail n’est que la cerise sur le gâteau fiscal !)

L’Apple Card devrait apparemment faire ses débuts quelque part au début du mois d’août, tandis qu’Apple Arcade et Apple TV+ devraient être officiellement lancés lors de l’événement iPhone de cet automne. D’ici là, cependant, l’entreprise se trouve au milieu d’une période de transition où elle attend que ses efforts futurs portent leurs fruits. Les affaires courantes ont permis à Apple d’aller jusqu’ici, mais pour qu’elle continue à se développer, les mois à venir devront être tout autre. Comme d’habitude, nous nous attendons à ce que le PDG Tim Cook apporte un peu plus de lumière sur ces finances lors de la traditionnelle conférence téléphonique sur les résultats.

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn