Pourqoui faire l’acquisition d’un micro espion ?

Le micro espion est loin d’être un gadget réservé aux films de genre, même si les aventures du célèbre agent de sa majesté et ses « collègues » ont beaucoup fait pour populariser ces objets. Précisons d’ailleurs sans tarder que l’usage de tels dispositifs n’est pas destiné à un usage ludique et qu’il s’adresse à des professionnels de sécurité assermentés, incluant entre autres les détectives privés, nous y reviendrons. Mais aussi pour des usages bien spécifiques de protection des biens et des personnes. On trouve de nombreux modèles, certains dissimulés dans des objets du quotidien, d’autres étant conçus pour des usages plus spécifiques. Découvrez notre gros plan sur cet équipement pas comme les autres avec un passage en revue des différents usages auxquels ils peuvent être employés dans la suite de cet article.

 

Un niveau de qualité permettant de conjuguer une discrétion extrême avec des performances optimales

 

Comme vous allez vite le constater, dans de nombreux cas, l’utilité d’un micro espion n’est plus à démontrer.  La qualité de la captation et le rayon de celui-ci aura au passage une réelle importance, en particulier si les enregistrements réalisés au moyen d’un micro espion doivent servir de preuves devant des autorités judiciaires.  La qualité de l’enregistrement devra donc être maximale afin de ne laisser aucune ambiguïté et garantissant une meilleure « exploitabilité de celles-ci. Notons à ce propos que l’emploi d’enregistrements dans ce cadre doit être effectué dans un respect strict de la loi, il faudra en conséquence se tourner vers un professionnel de justice pour avoir l’absolue certitude de ne pas soi-même se placer en situation d’illégalité… Sur le plan de la sécurité et de la protection des biens, l’apport d’un ou plusieurs micros espions, judicieusement placés dans des endroits stratégiques, apportera un niveau de couverture et de surveillance supplémentaire au sein d’un système de surveillance et de sécurisation. En effet, des micros bien placés et performants peuvent capter ce que des caméras, des détecteurs de mouvements ou encore de chaleur ne distingueraient pas dans certaines situations. Les moyens d’écoute ainsi mis en place créeront une synergie supplémentaire avec les moyens, humains comme matériels, déjà mis en place. D’autant que les contre-mesures pour tromper des systèmes de surveillance sonore sont difficiles, voire impossible à mettre en place, surtout lorsque l’on n’a pas conscience ou connaissance de leur présence, ce qui est tout l’intérêt d’un micro espion.  Ainsi, en cas d’usage pour un système de protection contre les effractions et les intrusions, mais aussi pour se prémunir de l’espionnage industriel, l’emploi de micro espion feront toute la différence. Si, en plus, ils viennent s’intégrer dans un système employant des caméras du même type et d’autres dispositifs de surveillance, comme ceux que nous avons abordés plus avant, le filet de protection qu’ils constitueront se révèlera vite impénétrable. Bien entendu, le savoir-faire et l’expérience du professionnel qui le mettra en action, ainsi que sa connaissance parfaite de la législation en vigueur joueront pleinement leur rôle dans cette efficacité.

 

Des micros intégrés aux objets du quotidien

Pour passer totalement inaperçus, et pouvoir être places à la vue de tous sans éveiller le moindre soupçon, de nombreux micros espions sont intégrés dans des objets courants que l’on trouve dans la poche du quidam moyen. On trouve ainsi des modèles intégrés à des clés USB, des stylos, ou encore des badges ou des clés de véhicule, qui sont les plus courants et faciles à placer. Ils pourront ainsi trôner de manière nonchalante sur un bureau sans que leur véritable nature vienne à l’esprit de personne. Ajoutons enfin qu’il est également possible de faire concevoir par un spécialiste un micro espion, on pourra par exemple se tourner pour cela vers HD Protech, qui sera dissimulé dans l’objet ou la pièce de mobilier de son choix, pour ne citer que ces exemples, afin de s’adapter à tout besoin ou contrainte rencontrée pour la mission en cours.

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn