Zerg Rush : l’Easter egg de Google

 

Les Google Doodle sont une manière créative de commémorer et de célébrer un évènement particulier comme un anniversaire d’une personne célèbre ou une fête nationale. Pour la petite histoire, c’est en 2011 que Google dépose le brevet pour les Doodles, qui sont alors utilisés comme des outils de webmarketing. Le Doodle peut se présenter sous la forme d’un « gribouillage » amusant, d’une vidéo, d’une modification du logo de Google ou même d’un mini-jeu gratuit qui ne nécessite ni manettes ni console. C’est le cas notamment de Zerg Rush, un des google doodles les plus fameux.

Zerg Rush : d’où vient cette expression ? 

Jouez à Zerg Rush 

En avril 2012, Google adapte un Doodle spécial qui fonctionne ainsi : lorsqu’on tape « Zerg Rush » dans la barre de recherche de Google, d’étranges petites créatures apparaissaient sur l’écran et se mettaient à grignoter les résultats de recherche. Il fallait alors cliquer sans relâche pour les arrêter et on obtenait un score. 

 

« Zergs », des créatures invasives 

En hommage au jeu « Starcraft », Google a décidé de créer un doodle qui rappelle le meilleur jeu de stratégie (un des premiers jeux dans le genre). Dans le jeu vidéo, les Terrans découvrent deux races extraterrestres différentes : les Protoss et les Zergs. Les trois factions se disputent alors le contrôle d’un secteur dans la Voie Lactée. Les Zergs forment littéralement un essaim qui contamine les autres êtres vivants et les transforment en machines de guerre.  Ils sont menés par la Reine des Lames, une ancienne terrane transformée en créature puissante.  

 

Origine de Zerg Rush

Le terme « zerg rush» est devenu un argot dans le domaine vidéo ludique. Il désigne communément une attaque d’une ampleur écrasante dans laquelle le gamer est impuissant, face au surnombre de l’ennemi. En effet, dans Starcraft, la race Zerg parvient à démultiplier dans un très court laps de temps, avant de mener une offensive. Elle domine alors très facilement son adversaire. C’est ce concept que l’équipe Doodle de Google a mis en place sous forme d’un petit jeu, suite à une requête de recherche avec les termes « Zerg Rush ». D’ailleurs, « zerg rush » fait désormais partie de l’Urban Dictionary depuis 2004. 

 

Zerg Rush, un easter egg chez Google 

Un easter egg, c’est quoi? 

En langage informatique, il s’agit d’une fonctionnalité cachée au sein d’un programme. Elle n’est accessible que suite à une manipulation particulière, un mot-clé ou une combinaison de clics et de touches. Installé volontairement par les programmateurs, il a un but divertissant ou informatif et n’a aucune retombée nocive pour le programme, à la différence d’un virus. Dans le monde du jeu vidéo, l’easter egg peut être des objets cachés, un niveau caché ou une référence clin d’œil à un autre jeu. Le concept d’easter egg vient du fait que lors d’un tournage (The Rocky Horror Picture Show), des œufs de Pâques ont été dissimulés et certains d’entre eux n’ont pas été retrouvés.

 

Zerg Rush de Pâques 

Le 27 avril 2012, lorsqu’on tapait « zerg rush » sur Google, les « O » du logo venaient détruire les résultats de recherche. Le but du jeu était alors d’établir un score en cliquant ces lettres O avec la souris de l’ordinateur. 

 

Comment se joue Zerg Rush ? 

Actuellement, même si on effectue la recherche sur Google, l’easter egg ne fonctionne plus automatiquement. Mais il est toujours disponible, par exemple en se rendant sur https://elgoog.im/zergrush/ . Une fois la page chargée, le jeu débute immédiatement. Des « O » jaunes et rouges s’attaquent à vos résultats de recherche et si vous êtes sur votre Smartphone ou une tablette, il faut les toucher avec vos doigts pour les faire disparaitre de votre écran. Le jeu se termine lorsque tous les résultats ont été « effacés » et votre score s’inscrit en haut à droite.

 

La sélection de jeux doodles Google les plus populaires

Les Jeux Olympiques de Tokyo

Avec un doodle interactif ludique, Google permet à ses utilisateurs d’incarner le personnage d’un petit chat et de participer à sept mini-épreuves sportives et virtuelles jouables : 

  • Le marathon
  • La natation synchronisée
  • Le tir à l’arc
  • Le ping-pong (tennis de table)
  • Le rugby
  • L’escalade.

Le casse-tête du Rubik Cube 

Pour célébrer l’inventeur du jeu, le professeur d’architecture hongrois Erno Rubik, Google a créé un jeu doodle dans lequel on tente de réussir au célèbre jeu de réflexion rubik’s cube, grâce aux touches du clavier de l’ordinateur. 

 

Pac-Man 

Impossible de ne pas mentionner l’iconique bonhomme jaune du jeu d’arcade très addictif, un des meilleurs jeux-vidéos d’antan. C’est le premier jeu Google Doodle, il fallait insérer une pièce virtuelle dans les archives de Google pour pouvoir y jouer. Le gameplay est le même que celui du jeu pacman d’origine. Il faut faire avancer son pac-man dans le labyrinthe, en évitant de rencontrer les petits fantômes et monstres.

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn