Comment améliorer la résilience de votre parc informatique ?

La sécurité informatique est une expression clé importante, en particulier pour les entreprises. Étant donné que les procédures d’exploitation sont généralement assistées par ordinateur, les défaillances entraînent des phases de réparation coûteuses. De plus, les clients sont agacés lorsque leurs commandes ne peuvent pas être traitées à temps en raison de la défaillance numérique. Pour faire face à ces difficultés périlleuses, il est important de renforcer la résilience de votre parc informatique.

Qu’est-ce que la résilience informatique ?

À l’ère de la cybercriminalité, des attaques de pirates informatiques et de l’utilisation abusive des données par des tiers non autorisés, il est particulièrement essentiel pour les entreprises d’optimiser la cyberrésilience d’un système. D’autres perturbations peuvent également se manifester : une mauvaise configuration, des pertes de données, des logiciels défectueux ou des catastrophes naturelles. L’impact de la crise sanitaire contraint également le passage vers la numérisation des entreprises pour le travail en ligne.

La résilience informatique est la capacité d’un réseau ou d’un système à s’adapter de manière transparente au changement tout en protégeant l’entreprise et ses clients contre tous types de perturbations et de catastrophes. Cela permet d’atténuer le risque de temps d’arrêt et de se concentrer sur les projets qui favorisent le développement de la société.

La résilience informatique suppose donc l’adoption d’un ensemble d’outils et d’applications qui prendront automatiquement des mesures pour protéger les données et les applications contre à peu près n’importe quel type de problème. Les logiciels utilisés prennent en charge la résilience des applications et le transfert du flux de travail entre les centres de données de production et le cloud.

résilience informatique

L’infogérance pour une meilleure gestion du parc informatique

Avec l’évolution des technologies, les entreprises sont tenues d’accélérer leurs programmes de numérisation et à suivre le rythme des niveaux d’innovation sur le marché des services. Les développements technologiques de cette nature impliquent invariablement de faire appel à des prestataires externes pour l’infogérance, en particulier si votre société n’a pas l’expertise nécessaire pour développer des solutions technologiques en interne.

Pour développer une stratégie de résilience efficace, il est primordial de faire un audit informatique en amont pour pouvoir mettre en évidence les différentes failles de votre système. Les améliorations envisagées seront également en mesure de couvrir la totalité de votre parc informatique. Renforcer la résilience de votre système informatique n’est pas une mince affaire. Cependant, grâce à l’infogérance, vous pourrez être sûr de disposer d’un système informatique fiable pour soutenir vos activités professionnelles. Concentrée sur le matériel et les logiciels dans une mesure égale, elle vous aidera à atteindre un niveau de résilience optimale.

Une visibilité de l’ensemble du parc informatique

La première étape de la cyberrésilience consiste à obtenir une vue d’ensemble de votre entreprise en termes de tous les actifs (appareils, utilisateurs et applications) connectés à votre environnement, de leur risque de violation et de la possibilité d’explorer les détails, si nécessaire.

Les actifs informatiques que vous ne pouvez pas voir sont ceux qui présentent le plus grand risque. Il ne suffit pas de les voir, la véritable visibilité est de savoir exactement combien d’appareils, gérés, ou non gérés, sont connectés à votre environnement à tout moment. Il s’agit de comprendre lesquels de ces actifs sont très critiques pour votre entreprise et lesquels sont moins importants. Vous saurez également quelle est la probabilité que chaque actif soit compromis et comment les attaques peuvent se propager des systèmes risqués à vos actifs critiques.

La disponibilité continue

Le temps des sauvegardes périodiques et des heures de perte de données est révolu. La protection continue des données offre un niveau de sécurité inégalé et un flux continu de récupération de vos données. Contrairement à la sauvegarde périodique, la disponibilité continue de vos données garantit la sauvegarde de chacune des modifications que vous apportez au niveau de vos applications au fur et à mesure des changements dans votre environnement informatique. Les avantages de cette approche sont :

  • l’absence d’impact sur la production,
  • la minimisation des pertes de données,
  • aucune planification requise,
  • une économie de stockage,
  • une récupération facilitée de vos données, et ce, à n’importe quel moment.

infogérance parc informatique

Un stockage dans le cloud

Pour permettre la disponibilité continue des données pertinentes, celles-ci seront stockées dans un serveur externe. Le stockage dans le cloud apporte l’orchestration et l’automatisation pour la reprise après sinistre, la sauvegarde et les migrations dans une plateforme unique. Vous pouvez également faire le choix d’un environnement de cloud hybride. Vous disposerez ainsi d’un espace de stockage privé et public, en fonction du type de données que vous exploitez. Cela vous permettra de protéger, de déplacer et de gérer les informations natives à l’échelle de votre entreprise.

Une fluidité dans le processus de travail

Le système d’exploitation et les solutions logicielles doivent être conçus avec la meilleure résilience possible. Cela inclut principalement la réalisation fiable des mises à jour régulièrement proposées. Elles améliorent non seulement le confort dans le travail, mais servent également à remédier efficacement aux failles de sécurité.

Les mesures intérieures pour améliorer la cyberrésilience

Dans l’environnement informatique actuel, les tactiques de sécurité traditionnelles, qui sont principalement le blocage réactif et la correction, sont inadéquates. L’initiative courante d’identifier et d’ajouter plus de matériel à la gamme d’outils existante est devenue moins efficace. Les entreprises doivent donc faire évoluer leurs outils de sécurité, d’une position purement défensive et réactive axée sur les logiciels malveillants, à une approche plus proactive de prédiction et d’atténuation des violations. Cela améliorera à la fois la cyberrésilience et la productivité des équipes de sécurité.

La sensibilisation des employés peut également aider à améliorer la sécurité de votre système informatique. Dès lors qu’ils sauront identifier les cybermenaces, ils auront plus de compétences défensives en cas de risque accru. Par la même occasion, vous pourrez garder une longueur d’avance sur les cyberattaquants. Les mesures de sécurité seront renforcées pour permettre à votre environnement technique de fonctionner correctement. En adoptant les mesures mentionnées ci-dessus, vous agirez de manière efficace en prévention des dangers numériques pour permettre à votre entreprise de prospérer.

Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn