Malgré sa praticité qui n’est plus à démontrer, l’escalier reste un danger potentiel pour les personnes qui l’utilisent au quotidien. C’est d’ailleurs l’une des causes principales des accidents domestiques. De plus, avec leurs diminutions de mobilité, les personnes d’âges mûrs éprouvent d’énormes difficultés pour les montées.

Il est alors important de réaliser des aménagements afin de faciliter et sécuriser l’utilisation des escaliers dans votre maison. Voici donc quelques conseils pour sécuriser les escaliers de votre maison et favoriser l’indépendance.

Un monte-escalier

escalier pour personne agé

Le monte-escalier est un siège glissant qui permet de se déplacer entre deux étages sans monter les marches des escaliers.

Très pratique, il facilite la vie aux personnes à mobilité réduite et leur permet de retrouver une certaine indépendance.
Grâce au monte-escalier, elles arrivent à accéder aux étages de la maison sans besoin d’assistance. Très sécuritaire, le monte-escalier se compose de :

  • ceinture de sécurité ;
  • système de court-circuit pour la descente ;
  • freins ;
  • capteurs permettant de détecter des obstacles sur le trajet, etc.

Pour les plus sophistiquées, elles disposent même de télécommande qui permet de les diriger à distance. Adapté à toutes les formes d’escaliers, le monte escalier exterieur est une solution simple et rapide qui va faciliter la vie à tous. De plus, il s’installe en une journée et ne nécessite que très peu de travaux de réaménagement.

Des rampes d’escalier

Très pratiques, les mains courantes ou rampes d’escalier facilitent la montée et la descente des escaliers. Particulièrement importantes pour les enfants et les personnes âgées, elles sont un moyen sécuritaire supplémentaire. Elles constituent un point d’appui et permettent d’éviter les chutes au moment de monter ou de descendre les escaliers.

Pour qu’elles soient efficaces et utilitaires, installez deux mains courantes de chaque côté de l’escalier. Veillez également à ce qu’elles dépassent les extrémités de l’escalier afin de les rendre plus faciles d’accès. Cependant, si vous avez de jeunes enfants, choisissez un modèle de rampe qui n’a pas d’espace entre les barres. Vous éviterez ainsi que votre enfant se retrouve coincé en passant sa tête entre les barres de la rampe.

Un bon éclairage

Avec l’âge, l’acuité visuelle a tendance à régresser, surtout la nuit. Il devient alors plus compliqué de monter et descendre les marches d’escalier sans en rater une. Pour éviter une chute ou un accident, il est donc primordial que votre cage d’escalier soit parfaitement éclairée. Pensez donc à mettre en place un système d’éclairage adapté pour faciliter l’utilisation de vos escaliers. Cependant, l’éclairage doit être placé de façon à ne pas éblouir la personne qui monte ou descend les marches.

Un revêtement d’escalier

Pour éviter de glisser et de tomber des escaliers, installez des revêtements antidérapants sur les marches. Vous pouvez par exemple opter pour :

  • un tapis d’escalier ;
  • un vernis antidérapant ;
  • un nez de marche antidérapant, etc.

Quel que soit le type de revêtement que vous choisissez, assurez-vous qu’il soit antidérapant. Surtout, évitez les revêtements trop glissants tels que le carreau ou le bois trop lisse.

Vous avez juste besoin des bons accessoires et de quelques aménagements pour sécuriser les escaliers de votre maison et faciliter l’indépendance.