Au fil des années, les ordinateurs se sont répandus dans le quotidien au niveau mondial, ils sont devenus indispensables. De plus en plus accessible, l’utilisation des ordinateurs a été simplifiée pour que le nombre de personnes pouvant en bénéficier, augmente. Bien que les outils soient aujourd’hui devenus plus simples, il est toujours fortement recommandé de faire appel à un informaticien aguerri pour gérer le parc informatique de votre entreprise.

Parc informatique : ce que vous devez savoir avant tout

Il est tout d’abord important de définir ce qu’est un parc informatique avant d’entrer dans le vif du sujet. Il s’agit du regroupement de toutes les ressources logicielles et matérielles d’un système informatique. De ce fait, un parc informatique est composé de :

  • matériels proprement dits, notamment les unités centrales, les écrans, les claviers, les postes de travail ;
  • périphériques : tablettes graphiques, scanners, imprimantes ;
  • serveurs ;
  • clouds ;
  • réseaux physiques ;
  • données informatiques ;
  • logiciels ;
  • applications.

La gestion parc informatique pour professionnels à Toulouse regroupe donc toutes les tâches ayant pour objectif d’entretenir et d’optimiser les ressources informatiques de l’entreprise.

Pourquoi confier votre parc informatique à un professionnel ?

Voici les avantages dont vous pouvez bénéficier en engageant un professionnel pour gérer votre parc informatique ;

Optimisation des coûts

De manière générale, même si cela représente une dépense, le fournisseur informatique finit par être rentable. Passer par un prestataire permet de réduire de nombreux coûts d’exploitation incompressibles. Par exemple, vos sauvegardes peuvent être effectuées sur des serveurs partagés chez le prestataire. De même, les licences logicielles qui représentent un coût important peuvent être exploitées par des solutions d’accès logiciel à distance. En d’autres termes, le logiciel est installé chez votre fournisseur de services et vous le contrôlez à distance.

De ce fait, vous n’avez plus à vous occuper de la maintenance logicielle et vous pouvez être sûr que vous disposez toujours d’ordinateurs suffisamment puissants pour l’exécuter. Assurez-vous juste d’avoir une bonne connexion internet.

Meilleure gestion des risques

D’une part, cela permet aussi d’externaliser les risques. C’est pourquoi le fait de confier la gestion de votre parc informatique à des prestataires peut être considéré comme une forme d’assurance. Si jamais il y a une panne, votre contrat peut mentionner la garantie de la révision de l’ensemble de vos machines et de la restauration de vos données grâce à une sauvegarde dans un délai spécifié.

Ainsi, vous pouvez toujours travailler même en cas d’incident. Il vous est toutefois recommandé de stocker vos archives sur un disque pouvant accueillir un volume important.

Quelques outils et procédures spécifiques à la gestion du parc informatique

Voici les bonnes pratiques à adopter par votre gestionnaire de parc informatique pour avoir des résultats efficaces :

  • la mise en place d’une CMDB : pour bien gérer un parc informatique, il est important d’avoir régulièrement un inventaire informatique exhaustif. Il faut qu’il soit à jour. La Configuration Management Data Base ou CMDB est une base de données ayant pour rôle de recenser l’ensemble de votre matériel informatique ainsi que les équipements et accessoires. Elle regroupe les numéros de série de vos matériels et équipements, les mots de passe, les dates d’acquisition, les délais de garantie, etc. ;
  • l’automatisation des mises à jour des matériels : en mettant à jour votre système informatique, vous favorisez sa performance. En effet, les logiciels qui sont à jour peuvent bénéficier de nouvelles fonctionnalités. En même temps, il peut aussi y avoir une correction des failles de sécurité de vos programmes ;
  • l’homogénéisation du parc informatique : elle facilite également la gestion du parc informatique. En plus de cela,  elle peut aussi réduire les frais de gestion. Pour cela, il faut d’abord que vous analysiez les besoins de votre entreprise en matière d’équipement informatique. Cela vous permet ensuite de définir le matériel type dont pourraient avoir besoin chaque département de votre entreprise : comptabilité, marketing,  production,  ressources humaines,  etc. ;
  • le respect du cycle de vie des équipements informatiques : cela permet d’avoir un parc informatique dont le fonctionnement est optimal. Pour information, un PC et un serveur peuvent durer jusqu’à cinq ans. Au-delà de ces délais, votre matériel informatique peut ne plus être performant et risque de tomber en panne.