De plus en plus, la domotique s’invite dans les domiciles et séduit les particuliers. Pour rappel, la domotique regroupe toutes les méthodes permettant de contrôler, de configurer et d’automatiser une maison. Pour ce faire, elle fait intervenir des automatismes ainsi que des produits de l’électronique et de la télécommunication. Adopter un système domotique dans votre habitation vous permettra d’améliorer votre confort de vie, la sécurité du domicile et de baisser considérablement votre consommation énergétique. Alors, quelles sont les solutions domotiques existantes pour commander les éléments de la maison, notamment les volets ? Faisons le point.

Pourquoi « domotiser » les volets roulants de votre logement ?

Généralement, l’installation d’un système domotique dans une habitation commence par la motorisation des volets roulants. Bien plus qu’un bouclier thermique permettant d’améliorer l’isolation de la maison, ce dispositif vous offre plus de confort, de sécurité, de praticité et de simplicité au quotidien. Lorsque vous domotisez vos volets roulants, vous n’avez en effet plus besoin de les ouvrir et de les fermer manuellement à l’aide d’un fil ou d’une manivelle. Grâce à la domotique, vous pourrez facilement automatiser ce geste afin de le réaliser en un seul clic au quotidien.

En plus d’être libéré du rythme chronophage d’ouverture et fermeture des volets, leur automatisation vous permet de les programmer à distance et de régler leur degré d’ouverture ou de fermeture pour contrôler le niveau de luminosité dans votre intérieur.

D’autre part, pour plus de confort dans votre domicile, une bonne isolation thermique est de mise. Ici également, les volets domotisés jouent un rôle non négligeable. Grâce à leur structure robuste en PVC ou en aluminium, ces éléments offrent une performance en matière d’isolation qui dépasse largement celle des volets pliants ou battants. De fait, pendant la saison estivale, ils bloquent les fortes chaleurs dans la journée et protègent les habitants de la maison contre le froid durant l’hiver.

Outre l’aspect confort, l’effet isolant est aussi très appréciable en raison de la consommation énergétique du logement. Il ne faut pas perdre de vue le fait qu’un domicile disposant d’une excellente isolation thermique est un bâtiment qui dépense moins et mieux en termes d’énergie.

Enfin, si les volets roulants représentent généralement le premier dispositif que les propriétaires domotisent chez eux, c’est parce qu’ils permettent d’améliorer la sécurité de l’habitat. Avec des stores domotisés, vous pouvez facilement simuler votre présence sur les lieux afin de décourager les intrus qui voudraient rentrer par effraction et vous dévaliser lorsque vous êtes absent. Par ailleurs, le contrôle de vos stores roulants à distance vous permet d’avoir la garantie qu’ils sont bien verrouillés en votre absence et de les fermer automatiquement en cas d’oubli.

commande Domotique

Comment domotiser les volets roulants de votre maison ?

Afin de profiter amplement des avantages offerts par la domotisation des volets roulants de votre domicile, vous avez le choix entre l’utilisation d’une application et l’installation d’une box connectée. Révolutionnaire, la première option vous permet de contrôler vos stores à distance très facilement. Effectivement, le fonctionnement d’un module de volet roulant repose sur un principe très simple. Après la pose de votre système domotique, il ne vous restera plus qu’à installer une application sur votre smartphone ou votre tablette. Ainsi, vous pourrez piloter vos volets et tous les objets connectés en quelques clics.

Plus besoin d’installer une box, que vous ne saurez pas où mettre pour qu’elle soit fonctionnelle. À l’aide de votre smartphone ou de votre tablette et d’une connexion internet, la gestion de la domotique de votre maison, notamment de vos stores, deviendra un véritable jeu d’enfant. Il s’agit d’une solution très pratique, car s’il fallait auparavant paramétrer la box pour piloter vos objets, l’application vous permet de rectifier rapidement le tir en cas d’oubli.

Toutefois, vous pouvez également décider d’utiliser une box connectée ou box domotique pour centraliser le pilotage de vos appareils. Cette alternative vous permet de gérer et d’actionner tous les objets connectés présents dans votre habitat à partir d’une seule et même interface. Les principaux inconvénients de l’usage d’une box domotique sont qu’elle requiert de la place pour son installation et un investissement de départ assez conséquent.

De plus, vous devez tenir compte de plusieurs éléments pour bien la choisir. Ainsi, il faut faire attention à la compatibilité de la box que vous choisissez avec vos équipements. Certaines box domotiques sont spécialisées et fonctionnent grâce à un protocole de communication qui est assez restreint. Ce qui exclut certains objets connectés que vous possédez. D’autres modèles en revanche utilisent un protocole plus ouvert et sont donc généralistes. Toutefois, le nombre d’options disponibles sur ces box est souvent moins élevé.

maison

À quoi faut-il faire attention lors de l’installation d’un système domotique ?

La domotique est très bénéfique, et ce, à plusieurs niveaux. Néanmoins, elle ne peut pas être appliquée de la même manière dans tous les habitats et son déploiement exige quand même la prise en compte de quelques points de vigilance. En premier lieu, il est nécessaire de se poser des questions sur les risques de vol ou de perte du contrôle des données personnelles. Puisqu’il est question d’un système qui requiert un accès réseau, il ne faut pas négliger votre vulnérabilité aux attaques extérieures après son déploiement. Assurez-vous donc d’être équipé d’une technologie qui puisse garantir votre sécurité totale contre le piratage.

Ensuite, le coût d’une installation domotique demeure relativement élevé bien que certaines entreprises spécialisées proposent aujourd’hui des produits à des prix attractifs qui permettent aux propriétaires d’automatiser quelques tâches ou de surveiller leur habitation à distance. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue le fait que ces produits présentent des fonctionnalités assez limitées, sans parler du coût que représente leur installation.

Enfin, bien que la domotique facilite aujourd’hui la vie des occupants d’une maison, elle induit d’une manière ou d’une autre une certaine perte d’autonomie. Effectivement, des gestes simples du quotidien comme allumer ou éteindre des ampoules sont automatisés alors qu’ils ne demandent pas vraiment un effort physique conséquent. Il est donc légitime de se demander si cette technologie ne présente pas un risque de dépendance des usagers aux nouvelles technologies.