Il y a beaucoup de confusion quand il s’agit de savoir quelles sont les options d’hébergement web disponibles sur le marché.

Dans le monde de l’hébergement web, il existe de nombreuses options qui vous permettront de créer votre site web. Toutefois, chacune d’entre elles répond directement aux besoins des propriétaires de sites web, qu’ils soient grands ou petits. Bien qu’elles servent toutes de lieu de stockage pour votre site web, elles diffèrent par leur capacité de stockage, leur contrôle, les connaissances techniques requises, la vitesse du serveur et sa fiabilité. Plus plus d’informations, lisez cet article.

Les six types d’hébergement de sites web que vous rencontrerez le plus souvent sont :

1. L’hébergement partagé

L’hébergement partagé est parfait pour l’hébergement de sites web d’entrée de gamme. C’est là que votre site web sera stocké sur le même serveur que plusieurs autres sites web. Avec un plan d’hébergement partagé, tous les domaines partagent les mêmes ressources de serveur, telles que la mémoire vive (RAM) et l’unité centrale (CPU). Toutefois, comme toutes les ressources sont partagées, le coût des plans d’hébergement partagé est relativement faible, ce qui en fait une excellente option pour les propriétaires de sites web dans leurs premiers pas.

Dans la plupart des cas, les débutants trouveront que l’hébergement partagé est la méthode la plus simple pour héberger leur site web ; ainsi, que vous soyez propriétaire d’une petite entreprise, d’un groupe communautaire ou une mère au foyer désirant bloguer, votre site sera accessible sur le web. Les plans d’hébergement partagé sont souvent accompagnés de nombreux outils utiles, tels que : les créateurs de sites web, l’hébergement de WordPress et la possibilité d’envoyer des courriels aux clients.

Bien que l’hébergement partagé offre aux propriétaires de sites web une approche plus simpliste du web, le compromis est que vous partagez le serveur avec plusieurs autres propriétaires de sites web. Cela signifie que les hausses subites d’utilisation peuvent en fin de compte affecter l’expérience de l’utilisateur de votre site web.

L’hébergement partagé est idéal pour les propriétaires de sites web qui ne reçoivent pas beaucoup de trafic sur le web.

2. Hébergement sur serveur privé virtuel (VPS)

Un plan d’hébergement VPS est l’ultime moyen terme entre un serveur partagé et un serveur dédié. Il est idéal pour les propriétaires de sites web qui ont besoin de plus de contrôle, mais qui n’ont pas nécessairement besoin d’un serveur dédié.

L’hébergement VPS est unique car chaque site web est hébergé dans son propre espace sur le serveur, même s’il partage toujours un serveur physique avec d’autres utilisateurs. Bien que l’hébergement VPS offre aux propriétaires de sites web plus de personnalisation et d’espace de stockage, ils ne sont pas encore en mesure de gérer des niveaux de trafic incroyablement élevés ou des pics d’utilisation, ce qui signifie que les performances du site peuvent toujours être affectées par d’autres sites sur le serveur.

En général, l’hébergement VPS est utilisé par les propriétaires de sites web qui veulent un hébergement dédié mais qui n’ont pas les connaissances techniques nécessaires. L’hébergement VPS offre les mêmes avantages que l’hébergement partagé avec le contrôle de l’hébergement dédié. C’est un excellent choix pour les utilisateurs avancés et ceux qui souhaitent installer des logiciels et des progiciels spécifiques.

3. Hébergement de serveurs dédiés

L’hébergement dédié donne aux propriétaires de sites web le plus grand contrôle sur le serveur sur lequel leur site web est stocké. En effet, le serveur est exclusivement loué par vous et votre site web est le seul qui y soit stocké. Cela signifie que vous disposez d’un accès complet à la racine et à l’administrateur, ce qui vous permet de tout contrôler, de la sécurité au système d’exploitation que vous utilisez.

Cependant, tout ce contrôle a un prix. Le coût des serveurs dédiés est l’une des options d’hébergement web les plus coûteuses. Ils sont généralement utilisés par les propriétaires de sites web dont le trafic est important et par ceux qui ont besoin d’un contrôle total de leurs serveurs. En outre, un niveau élevé d’expertise technique est nécessaire pour l’installation et la gestion continue du serveur.

4. Hébergement en nuage

L’hébergement en nuage est le mot à la mode dans l’industrie technologique. En ce qui concerne l’hébergement web, cela signifie que de nombreux ordinateurs travaillent ensemble, exécutant des applications en utilisant des ressources informatiques combinées. C’est une solution d’hébergement qui fonctionne via un réseau et qui permet aux entreprises de consommer la ressource informatique comme un utilitaire.

Cela permet aux utilisateurs d’utiliser autant de ressources qu’ils en ont besoin sans avoir à construire et à entretenir leur propre infrastructure informatique. Les ressources utilisées sont réparties sur plusieurs serveurs, ce qui réduit les risques d’interruption de service due à un dysfonctionnement du serveur.

L’hébergement en nuage est évolutif, ce qui signifie que votre site peut se développer au fil du temps, en utilisant autant de ressources qu’il le faut et alors que le propriétaire du site ne paie que ce dont il a besoin.

5. Hébergement géré

La plupart des formules d’hébergement que vous trouverez en ligne sont susceptibles d’être gérées. Les entreprises d’hébergement fournissent des services techniques tels que l’installation et la configuration du matériel et des logiciels, la maintenance, le remplacement du matériel, l’assistance technique, les correctifs, la mise à jour et la surveillance. Avec l’hébergement géré, le fournisseur s’occupe de la gestion quotidienne du matériel, des systèmes d’exploitation et des applications standardisées.

Bien qu’il existe de nombreuses options différentes en matière d’hébergement web, tout se résume à choisir un plan qui répond à vos besoins. Chaque plan répond aux spécifications de différents groupes et le fait de réaliser quels sont vos besoins en matière de site web vous aidera à vous assurer que vous choisissez le bon plan pour vous et votre entreprise.

6. Colocation

Au lieu de garder les serveurs en interne ou dans un centre de données privé, vous pouvez choisir de “co-louer” votre équipement en louant un espace dans un centre de colocation. Le centre fournira la puissance, la bande passante, l’adresse IP et les systèmes de refroidissement dont votre serveur a besoin. L’espace est loué dans des racks et des armoires.

La colocation permet d’accéder à des niveaux de bande passante plus élevés qu’une salle de serveurs de bureau normale, à un coût bien moindre. Vous êtes laissé à vous-même (littéralement) et vous devrez vous occuper de tout, y compris du matériel, des logiciels et des services.