L’utilisation du mobile commence à dépasser le desktop. Créer un site mobile ou une application mobile est donc devenue une priorité pour certaines entreprises dans certains secteurs. Comment cette création se passe-t-elle ?

Les préparations en amont

Les objectifs

Définir les objectifs de votre application mobile répond déjà à la moitié des questions sur le cahier des charges. Les objectifs peuvent être divers, mais vous devez définir les vôtres. Voulez-vous créer une nouvelle expérience, voulez-vous fidéliser ou acquérir des clients ? À quoi votre application mobile va aider et servir vos utilisateurs.

L’utilisation

L’appli sera pour quels types d’appareils : Smartphone ou tablette ou les deux. Elle sera compatible à quel système d’exploitation : iOS, Android ou les deux ? Et quelles versions ? Cette utilisation est à définir selon vos utilisateurs et le marché que vous voulez couvrir.

L’utilisateur

Les utilisateurs sont les personnes qui seront vos cibles. Qui sont-ils ? Où sont-ils, ? Qu’est-ce qu’ils aiment comme application mobile ? Quels sont leurs manières d’utiliser les applications mobiles ? En somme, vous devez avoir des fiches de buyer persona centré sur votre future application mobile.

La conception et le développement

  • Les maquettes : le prototypage est une étape obligatoire pour définir les parcours utilisateurs. C’est un canevas qui servira de base une fois qu’elle sera créée et validée.
  • Le design : c’est l’étape où l’interface utilisateur est créée. Il y a les typographies, les boutons, les images, les chartes graphiques et aussi les autres contenus comme le texte ou encore les vidéos.
  • Le développement : les maquettes et le design passent entre les mains des développeurs mobiles pour concrétiser l’application. Cette étape peut prendre quelques jours à plusieurs semaines selon la complexité.
  • Les tests : ils sont à faire à chaque avancé. Il ne faut pas attendre que la version bêta sorte pour les faire. Les tests sont confiés à des analystes fonctionnels ou des testeurs d’application. Ils remonteront les erreurs et les bugs pour qu’ils puissent être corrigés avant le lancement. Les tests sont à faire et à refaire pour éviter des soucis une fois que l’appli sera lancée.

Pour un travail partagé entre le client et l’agence de développement, il existe des outils de suivi en temps réel que les deux parties peuvent utiliser ensemble. C’est la méthode agile. Elle est utilisée pour que les échanges se fassent sur une seule plateforme et que le client puisse voir un aperçu en direct de l’avancée du projet.