Avez-vous déjà entendu parler du test de l’horloge ? Eh bien, il s’agit d’une méthode qui vise à détecter les atteintes visuo-spatiales ainsi que les fonctions exécutives d’une personne. Pour un grand nombre, ce terme n’est pas très commun. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Comment ce genre de test est réalisé ? Allons tout de suite développer tout ce qu’il faut savoir sur ce type de test neurologique.

Qu’est-ce que le test de l’horloge ?

Le test de l horloge est un technique visuo-graphique qui permet de faire une évaluation des capacités cognitives d’une personne susceptible d’être atteinte par la démence ou la maladie d’Alzheimer.

L’évaluation effectuée concerne les fonctions vitales de la mémoire : la mémoire à court terme, la capacité de concentration, l’aptitude à planifier, l’orientation dans l’espace et la compréhension des instructions verbales.

Il s’agit alors d’un outil psychométrique qui sert à détecter les troubles des fonctions cognitives et constructives qui permettent à une personne de s’orienter ; Mais aussi les troubles des fonctions exécutives, qui assurent en temps normal une adaptation aux situations nouvelles.

Les troubles cognitifs liés à ces fonctions impactent la capacité de jugement, de raisonnement, d’organisation et de planification.

Ce bilan cognitif est disponible en plusieurs langues et ne peut être réalisé que par un médecin suite à un traumatisme crânien, un accident vasculaire cérébral ou tout simplement le vieillissement. Seul les patients qui sont suspectés de trouble cérébral sont testés par cette technique.

Comment procéder au test de l’horloge ?

Un test de l’horloge requiert un endroit calme et tranquille pour éviter de distraire le patient. Une feuille de papier et un stylo seront fournis à ce dernier avec des consignes spécifiques de passation. Le but est d’évaluer sa capacité de traitement de l’information.

Ensuite, on lui demande de faire un dessin d’horloge ou d’un cadran de montre, composé des chiffres avec une indication d’heure avec précision. La consigne demande le plus souvent d’indiquer 11h10.

Pour certains patients, ceux qui sont déjà atteints de troubles neurologiques, le professionnel de santé leur fourni un papier avec un cercle ou un cadran déjà dessiné en avance. Il leur suffit d’insérer les chiffres avec une heure précise.

Bien qu’il existe de nombreuses versions de la technique, aucune d’entre elles n’emploie le terme « aiguille », le médecin ne demande aucunement au patient de dessiner deux aiguilles, il lui demande juste d’indiquer l’heure, c’est au patient d’interpréter sa propre version.

prescription

Interprétation des résultats

L’interprétation des résultats du test varie en fonction de plusieurs paramètres, la représentation et la proportion des aiguilles, l’ordre des chiffres indiqués et leur emplacement pour l’heure demandée. Le résultat est donc interprété différemment selon le système utilisé.

Pour un système de cotation par score de 10 points, l’attribution des 10 points survient lorsque :

  • Le patient dessine normalement la montre ;
  • Tous les chiffres sont correctement placés ;
  • La distinction entre les deux aiguilles, celle de l’heure et de la minute, est bel et bien flagrante.

Dans le cas où des erreurs sont commises par le patient, des notes 1 à 9 sont attribuées en fonction de l’ampleur de l’erreur. Les résultats sont alors considérés comme normaux pour un score entre 7 et 10 ; limites pour un score de 6 ; et constituent un indice de déficience de pathologie pour un score en dessous de 5.

Un test facile à réaliser

En toute évidence, un test de l’horloge est facile à réaliser, n’exigeant aucune compétence ni qualification spécifique. Il s’agit d’un système de dépistage rapide, permettant d’évaluer en toute sécurité si une personne est atteinte de démence ou non, avec une durée de passation d’environ cinq minutes en moyenne.

Avec ce bilan neuropsychologique, les déficits visuel ou constructeur sont immédiatement mis en évidence avec une exécution et une cotation faciles, sans avoir à troubler le patient. Le test permet alors de faire un diagnostic précoce pour les patients atteints légèrement par des troubles de la mémoire, pouvant s’aggraver au fil du temps.

consultation docteur

Le test de l’horloge : Quelques limites

Le test de l’horloge est uniquement un test sur papier, il ne permet donc pas de faire une évaluation de la capacité verbale ni les troubles du langage du patient, ni les capacités amnésiques.

L’évaluation des difficultés cognitives réalisée par ce type de test n’est pas assez précise, pour plus d’informations sur les problèmes de fonctionnement cognitif, d’autres tests médicaux tels qu’une IRM sont nécessaires.

Une autre contrainte, le grand nombre des méthodes d’interprétation des résultats ne permettent pas un niveau de résultat standard pour tous les patients testés dans des établissements différents.