Une SCPI est une Société Civile en Placement Immobilier. Elle est spécialisée dans l’acquisition et la gestion de patrimoines immobiliers à des fins locatives. Elle fonctionne sur la base du placement collectif de fonds provenant des investisseurs particuliers qui perçoivent en retour des parts sociales. Il en existe de plusieurs sortes et si cet actif peut être bénéfique pour vous, il comporte aussi certains risques. Si vous êtes motivés par l’investissement dans les SCPI, vous devez chercher à mieux comprendre leur fonctionnement. Voici pour vous les bases à connaître avant de se lancer.

Généralités sur la SCPI

La SCPI permet d’investir dans l’immobilier, mais par le biais d’une société spécialiste. Sa souscription confère à l’épargnant des parts sur papier, car il n’est pas le seul détenteur de l’immeuble ; d’où l’appellation « pierre papier ». C’est en réalité un investissement dans une société immobilière qui acquiert et gère l’immeuble et non un investissement direct dans l’immobilier. En retour, vous recevez des parts sociales versées par l’organisme après avoir déduit divers frais tels que les éventuelles rénovations, les taxes et assurances.

Ce système d’épargne est né dans les années 60 et nécessite pour sa mise en place un capital initial de 760 000 euros. Il est régi par l’article L214.50 qui consacre son objet et son fonctionnement et qui a été modifié le 25 juillet 2013 par l’articleL214.34.

Il existe plusieurs types de pierre papier. Vous avez les SCPI fiscales qui regroupent des véhicules juridiques ayant pour objectif l’acquisition d’immeubles répondant aux lois dont elles portent le nom ; celles de rendement qui s’intéressent à l’investissement en immobilier professionnel avec un rendement élevé et pérenne. Enfin, les SCPI de plus-value à faible rendement avec une grande plus-value. Si investir avec les SCPI présente des bénéfices, certains risques retiennent l’attention.

Avantages et inconvénients des SCPI

Quelques avantages

Quelle que soit la forme de SCPI dans laquelle vous investissez, vous êtes sujets à de nombreux avantages.

Les SCPI sont accessibles à tous. Avec un minimum de 500 euros, vous pouvez déjà souscrire à cette épargne, puisqu’il s’agit d’acquérir des parts. Ce qui n’est pas le cas avec l’investissement immobilier classique qui vous demande un grand budget.

La SCPI a une rentabilité stable et élevée en comparaison avec d’autres systèmes de placement immobilier. Elle opère dans la légalité et est réglementée par l’Autorité des Marchés Financiers ou AMF qui l’oblige à la transparence fiscale.

Un autre avantage réside dans le fait que l’investisseur a la possibilité de revendre des parts s’il le souhaite. Ce qui n’est pas envisageable en cas de détention d’un immeuble privé, parce que vous ne pouvez pas céder une petite partie de ce dernier pour répondre à des urgences.

Aussi, c’est le type d’investissement qu’il convient de privilégier quand on veut être libre de toute tracasserie financière et administrative. Toute votre responsabilité se situe au niveau de la lecture des bulletins trimestriels afin d’être informé des démarches de la société qui a la charge de la gestion.

Quelques inconvénients

Comme pour toute entreprise, les SCPI ont certains inconvénients pour l’investisseur. Ainsi, la société civile en charge de la gestion peut défaillir. Mais, étant un actif bien légal, il est prévu dans ce cas que l’AMF délègue la gestion à un autre organisme.

Une autre réalité est que le placement en SCPI n’est pas pour vous si vous n’aimez pas les investissements à long terme. Il est souscrit pour un minimum de 8 ans, afin de bénéficier de rendements concrets et d’amortir les divers droits : souscriptions, gestions et cessions.

La perte de valeur ou l’absence de rendement d’un immeuble est aussi un inconvénient des SCPI. Mais une bonne répartition géographique, ainsi que la diversification des types d’immeubles peuvent avoir le bénéfice d’atténuer ces risques.

Avoir une seconde source de revenus à travers les SCPI est bénéfique. Toutefois, n’hésitez pas à explorer d’autres possibilités d’investissement afin de mieux vous fixer.