Peu importe que vous ayez un site web au rendu magnifique ou un portfolio étonnant, vous n’irez pas très loin si vous ne disposez pas d’un référencement suffisant (Search Engine Optimisation). Le fait est que Google, Yahoo et Bing sont extrêmement objectifs lorsqu’il s’agit de choses comme les sitemaps, les balises alt et les mots-clés, pour n’en citer que quelques-uns. Comprendre la terminologie n’est pas vraiment important, mais comprendre comment améliorer votre référencement l’est. Retrouvez d’autres informations ici.

Qu’est-ce que l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) ?

Le SEO est le processus par lequel le trafic vers votre site web est amélioré à partir de moteurs de recherche tels que Google, Yahoo et Bing via des résultats de recherche organiques ou algorithmiques dans les moteurs de recherche. Plus un site web apparaît haut dans les résultats de recherche, plus le nombre de visiteurs que la page recevra du moteur de recherche est élevé. Il existe plusieurs méthodes pour améliorer le classement de vos pages sans avoir à se soumettre aux systèmes payants proposés par les moteurs de recherche. Vous trouverez ci-dessous, sans ordre particulier, 10 méthodes que nous jugeons absolument indispensables !

1. Titres des pages

La balise titre est utilisée par les moteurs de recherche pour afficher une page dans les résultats de recherche, ainsi que pour apparaître en haut du navigateur. Ces balises indiquent aux robots de recherche et aux utilisateurs le sujet de votre page. Google n’affiche qu’entre 50 et 60 caractères dans ses balises de titre. Il est donc important que les descriptions soient courtes, convaincantes et pertinentes. Les mots clés et les sujets de la page doivent figurer en tête de liste.

2. Mots-clés

Le placement de mots-clés dans l’ensemble de votre site est peut-être l’une des tactiques de référencement les plus importantes. Il est utile de tenir compte de la manière dont une personne rechercherait des informations sur le service ou le produit spécifique que vous offrez, car les mots clés qu’elle utilise sont susceptibles d’être ceux que vous souhaitez utiliser. MAIS veillez à ne pas ajouter des quantités ridicules de mots clés, surtout s’ils n’ont aucun rapport entre eux, car cela peut conduire à ce que votre site soit signalé comme spam. Les robots des moteurs de recherche sont programmés pour ignorer le “bourrage de mots-clés”.

3. Les balises ALT

Pour chaque image et vidéo que vous avez sur votre site, des mots descriptifs peuvent être ajoutés à son empreinte. Ces mots sont connus sous le nom de descriptions textuelles alternatives. Ces descriptions permettent aux moteurs de recherche de localiser votre page à l’aide des mots clés trouvés dans les descriptions de vos images et vidéos, ainsi que du texte habituel dans l’ensemble du site. Cela augmente les possibilités de trouver votre site, ce qui augmente par conséquent son classement.

4. Plans du site

Un plan du site – une page qui énumère et crée des liens vers toutes les autres pages principales de votre site – permet aux robots de recherche de localiser rapidement les pages les plus pertinentes pour la recherche en question. Chaque page est donc plus facile à trouver, tant pour les robots que pour les utilisateurs, et peut être atteinte avec beaucoup moins de clics.

5. Site mobile

Avec près de 40 % du trafic organique provenant d’appareils mobiles en 2015, il n’est guère surprenant que les sites web dotés d’une interface conviviale pour les mobiles soient mieux classés dans les recherches sur Google. En fin de compte, Google s’efforce d’offrir la meilleure expérience possible aux utilisateurs. Ainsi, plus l’expérience des utilisateurs sur votre site est bonne, plus vous serez bien classé dans Google.

6. N’utilisez pas Flash

De nombreuses petites entreprises aiment gérer leurs sites en utilisant Flash, car il est facile à lancer et assez bon marché. Cependant, Google classe toujours les sites Flash à un niveau inférieur à celui des sites fonctionnant sur des plateformes alternatives, en partie parce qu’il est impossible de créer un lien vers une page individuelle. Changer un site basé sur Flash pour WordPress augmentera considérablement votre classement dans les moteurs de recherche.

7. Mettre régulièrement à jour le contenu

Je suis sûr que c’est quelque chose que vous feriez régulièrement de toute façon – mais même ainsi, c’est un must absolu ! Un contenu régulièrement mis à jour est considéré comme l’un des meilleurs indicateurs de la pertinence d’un site. Veillez à ce qu’il soit toujours d’actualité.

8. Structure de l’URL

L’URL est la première chose qu’un moteur de recherche utilise pour déterminer le classement d’une page, d’où l’importance de faciliter la recherche pour les araignées. Pour ce faire, les URL doivent être courtes (ce qui améliore également l’expérience de l’utilisateur), pertinentes par rapport au sujet et aux mots clés de la page, et aider à catégoriser les pages du site.

9. Cultiver les liens naturels

Un autre facteur clé de classement dans l’algorithme de Google est le nombre de liens entrants organiques et de qualité vers votre site. Cela fonctionne car Google classe la fiabilité et la pertinence de votre site en fonction du nombre de fois où il a été recommandé par des tiers. Il est donc important de surveiller la croissance de ces liens.

10. Surveillez vos progrès

Vous ne saurez pas si vos efforts en matière de référencement portent leurs fruits si vous ne suivez pas le classement de vos recherches. Gardez un œil sur le classement de vos pages grâce à des outils comme Alexa et la barre d’outils Google. En outre, il est important de vérifier votre journal de référence afin de voir comment vos visiteurs arrivent sur votre site et les termes de recherche qu’ils utilisent pour y parvenir.