Video 1444: la vidéo maudite!

« Assez d’Internet pour aujourd’hui ». Si comme tout le monde, vous aimez passer du temps sur les réseaux sociaux ou tout simplement naviguer sur plusieurs pages Internet, cette phrase vous est déjà sûrement traversée par l’esprit. En effet, on retrouve littéralement de tout sur Internet, il s’agit d’un monde à part entière où l’on peut voir des vidéos qui font le buzz, qui deviennent virales simplement parce qu’elles font preuve d’humour, d’originalité ou parfois (pour ne pas dire souvent), de stupidité. Ainsi se comporte le monde d’Internet.

Toutefois, une vidéo est devenue virale en un rien de temps, et a fait le tour des médias, bien qu’elle ne dure que 17 secondes. Vous avez sûrement entendu parler de la vidéo 1 444 ? Mais si ce n’est pas le cas et avant de vous précipiter à la regarder, découvrez tout d’abord ce qu’elle contient et ce qu’elle signifie réellement.

De quoi parle la vidéo 1 444 ?

Contexte de la vidéo

La dite « vidéo 1 444 » est tout d’abord apparue au mois d’octobre dernier. Elle a attiré l’attention après qu’un utilisateur de TikTok l’ait mentionné sur une application. Depuis, les vagues se sont enchaînées et les internautes se sont aussitôt mis à faire des recherches avec le terme « vidéo 1 444 ».

Toutefois, plusieurs versions de la vidéo ont commencé à refaire surface, le problème étant le nombre d’utilisateurs qui se sont mis à partager des liens vers cette vidéo, sans prendre la peine de dire de quoi il s’agissait vraiment. En outre, le contenu relate d’un fait extrêmement choquant, d’autant plus que la vidéo est aussi censée être maudite.

Une vidéo glauque mais réelle

En remontant les sources, on obtient une vidéo originale d’un jeune Russe de 18 ans, Gleb Korablev, qui se tire une balle dans la tête. Ce suicide s’est réellement produit et a été diffusé le matin du 17 octobre. Vraisemblablement enregistrée en Russie, la vidéo tire son origine d’un site Web social russe appelé VK. Dans cette première vidéo, on retrouve le cadavre de l’adolescent qui gît sur le canapé pendant près de 2h, en attendant l’arrivée des policiers.

Par la suite, la vidéo devenue virale a été coupé, ne relatant que les derniers mots de Korbaley et le suicide, où l’on voit l’adolescent prendre le fusil, le tenir contre sa tête et appuyer la détente.

La vidéo 1 444 est-elle maudite ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en plus d’être extrêmement choquante et violente, la vidéo 1 444 est surtout très étrange. En outre, les personnes qui ont choisi de la regarder reçoivent un mystérieux message d’avertissement : « si vous regardez la vidéo, vous serez maudits ». Pour conjurer la malédiction, une réponse est nécessaire à la vidéo, avec la date supposée du suicide.

Bien qu’un bon nombre de personnes se sont essayés à ce petit jeu, il a été démontré que la vidéo n’est en rien relatée à une malédiction. On note toutefois que les événements malheureux de la vidéo sont tout ce qu’il y a de plus réel.

Des similitudes… étranges

Pour les plus mordus de cinéma, on retrouve une ressemblance frappante entre la prétendue « malédiction » et l’intrigue du film d’horreur « The Ring », où quiconque a vu la bande-annonce devrait faire face au sort tragique de la mort.

Quant à la raison du nom de la vidéo : « vidéo 1 444 », il semblerait que ces chiffres n’aient aucune signification particulière.

YouTube a-t-il interdit la vidéo 1 444 ?

Comme tout contenu sensible, violent ou dangereux, la vidéo 1 444 a été banni de YouTube 3 jours après sa mise en ligne sur le réseau social. En effet, la charte de la plateforme mentionne que ce type de contenu peut inciter à la violence et que le bannissement protège les spectateurs, surtout s’ils sont mineurs.

Ainsi, toutes vidéos qui peuvent toucher à la sécurité des enfants, telles que l’automutilation (ici le cas du suicide) n’est pas autorisé sur la plateforme.

YouTube a-t-il d’autres vidéos maudites ?

La politique de YouTube essaie tant bien que mal de réglementer les vidéos qui incitent au suicide ou à l’automutilation. Néanmoins, cela n’empêche pas de retrouver des vidéos toutes aussi dérangeantes que la vidéo 1 444, qui circulent tous les jours sur cette plateforme. Alors, si vous êtes de nature curieuse, voici quelques exemples de vidéos « maudites » :

  • Le « clown de Gatineau » relate d’une mode assez étrange ayant fait le buzz en 2016. On peut apercevoir des clowns armés se balader en pleine forêt ou dans la rue et ont été filmés un peu partout dans le monde.
  • Le « cercueil de ma grand-mère décédée dans ma cour » montre un homme, de base sourd-muet, qui garde le cercueil de sa grand-mère depuis des années et où l’on le voit embrasser plusieurs fois son cadavre.
  • La « jeune fille qui pleure » montre une enfant qui pleure dans le couloir d’une maison plongée dans l’obscurité.
Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn